CA

Le conseil d'administration de l'ACS

Les membres du conseil d'administration viennent de divers horizons de la communication scientifique : journalisme, éducation jeunesse, communication, animation, édition et gestion d’organismes.

 

PRÉSIDENT
Joël Leblanc, Fondateur de Zapiens communication scientifique, cofondateur du Bunker de la science, journaliste scientifique

Joël Leblanc possède une formation en biologie et en paléontologie. Il pratique le journalisme scientifique depuis plus de 20 ans, principalement pour le magazine Québec Science. Œuvrant aussi dans le monde de l’éducation scientifique depuis plus de 16 ans, il est le fondateur de Zapiens, une agence de communication scientifique dont la mission est de rehausser la culture scientifique et l'esprit critique des Québécois. Dans la presse écrite, sur le web, à la radio, en conférences, dans des manuels scolaires, tente par plusieurs moyens d'allumer l'intérêt pour les sciences dans le grand public. 

 

VICE-PRÉSIDENTE
Laurène Smagghe, Rédactrice en chef du magazine Les Débrouillards

Laurène Smagghe travaille dans la rédaction du magazine scientifique Les Débrouillards depuis 2008. Titulaire d’un master de journalisme scientifique et d’un baccalauréat en neurosciences, elle est passionnée par la science, la vulgarisation et l’écriture, et elle apprécie particulièrement mettre ses compétences au profit des enfants.

 

 
   
 


TRÉSORIER
Thomas Milan, Agent en communication et relations médias à l'Institut de Recherche en Immunologie et en Cancérologie (IRIC)


Récemment diplômé de l’Université de Montréal, Thomas Milan a développé une passion pour la communication scientifique au fil de son parcours de doctorat en biologie moléculaire et a remporté le 3e prix du jury lors de la finale MT180 de l’ACFAS en 2021. Il occupe aujourd’hui un poste d'agent en communication à l’IRIC et participe au rayonnement des travaux réalisés par la communauté scientifique de l’institut. En parallèle, Thomas poursuit ses initiatives de vulgarisation scientifique auprès du grand public. Il a créé sa propre chaîne « Sciences À La Carte » sur la plateforme Twitch sur laquelle il réalise notamment des entrevues en direct avec des scientifiques de la relève. 

  
SECRÉTAIRE

Rachel Léger, Travailleuse autonome, ancienne directrice du Biôdome 

Nouvellement travailleuse autonome, Rachel Léger a été directrice du Biodôme de Montréal de 2006 à 2017, dont elle a d'abord fait partie de l’équipe de planification et de construction à titre de directrice des Collections vivantes et recherche. Elle détient une maîtrise en microbiologie vétérinaire de l’Université de Montréal et un baccalauréat en biologie marine de l’University of British Columbia, à Vancouver. Elle a participé à la conception préliminaire de plusieurs projets de Biodôme en Thaïlande, au Pérou, en France et au Qatar. Elle a assuré la présidence de l’Association des Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC) de 2008 à 2010. Elle a également été chroniqueuse scientifique à la radio de Radio-Canada pour l’émission Les Années lumière, animée par Yanick Villedieu, de 1998 à 2012.

 RESPONSABLE DES COMMUNICATIONS
 

Julie Robert, Conseillère en communication à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Julie Robert œuvre dans le domaine des communications et des relations médias dans le milieu scientifique depuis près de 10 ans. Elle a travaillé au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) pendant neuf ans, où elle a été responsable des relations médias et communications externes pour le CUSM et son Institut de recherche. Titulaire d’une maîtrise en biologie et d’une formation en médiation des sciences, elle a fait ses premières armes en vulgarisation scientifique au CCSTI de Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux, en France. Amoureuse de la radio, elle a été chroniqueuse science et animatrice sur CKUT 90.3 FM, pendant trois ans. Après un certificat en journalisme à l’Université de Montréal, elle remporte le prix Lizette-Gervais (2014), qui lui permet de découvrir les coulisses d’Ici Radio-Canada Première. Elle est en poste à l’INRS en tant que conseillère en communication au sein du service des communications et des relations gouvernementales, depuis l’été 2019.

ADMINISTRATEURS ET ADMINISTRATRICES

Marie-Claude Dupuis, agente de soutien promotionnel, Polytechnique Montréal

Marie-Claude Dupuis a occupé différents postes au sein de la Royal Society, à Londres, de 2007 à 2016, notamment celui de responsable des programmes de communication scientifique. En plus de son travail à Polytechnique Montréal, elle oeuvre en tant que chargée de communication pour Muse Marketing et pour le CIRROD.

 

 


Jane Gonçalves, conseillère à la recherche à l’Université de Montréal

Jane Gonçalves est conseillère à la recherche à l’Université de Montréal. Elle y accompagne les chercheurs dans leurs demandes de financement de recherche. Elle est également consultante à son compte, propose des visuels pour communiquer en recherche et tient un blog sur le sujet. Elle fait également partie d’une communauté de créatifs qui offrent sans frais des visuels aux OBNL. Elle veut s’investir auprès de l’ACS pour développer et faire rayonner les activités de communication scientifique au Québec.



Stéphanie Jolicoeur, Coordonnatrice scientifique PuMs – AcceSciences, Vulgarisatrice et consultante en communication scientifique, Chroniqueuse-animatrice scientifique - Rien ne se perd, rien ne se crée (Radio CHOQ), Facilitatrice technologique Technoculture Club

Diplômée d'un baccalauréat en Physique et graduée du Conservatoire d'art dramatique de Québec en interprétation, Stéphanie allie ses deux passions dans son métier de communicatrice scientifique.
Premièrement animatrice scientifique avec Technoscience puis Profaqua, elle travaille maintenant avec AcceSciences, le Centre d'interprétation de l'eau et le Bunker de la Science dans la création de cursus scolaires Science et Techno, d'activités éducatives et de jeux d'évasions virtuels scientifique, ainsi qu'avec Techno Culture Club et le magazine Le Curieux, qui versent tous deux dans l'éducation à la littératie numérique pour le grand public. Elle est également conférencière en herbe et a collaboré avec Zapiens pour la conférence éclatée "La piqûre des vaccins", et est collaboratrice à Moteur de Recherche (Radio-Canada), ainsi que dans la future émission "C'est humain!" à Télé-Québec. Elle verse également dans l'art-science et collabore notamment avec Madame Cosinus pour son spectacle théâtral ainsi que pour un projet de balados humoristico-scientifiques qui est en production. 

Gilles Sabourin, ingénieur, traducteur, écrivain, lauréat du prix Hubert-Reeves (2021) Grand public pour Montréal et la bombe, paru aux éditions du Septentrion.

Gilles Sabourin, diplômé de l'École Polytechnique de Montréal en génie physique (1986) et en génie nucléaire (1990), travaille depuis plus de 30 ans comme analyste de sûreté des centrales nucléaires CANDU, dont 24 ans au bureau d'Énergie atomique du Canada à Montréal. Il a aussi démarré avec d'anciens collègues un bureau de consultants, Services nucléaires Montréal. Depuis un an, il est employé de Candu Énergie, un filiale de SNC-Lavalin. Il est aussi traducteur-réviseur de textes scientifiques, principalement d'études d'impact environnemental. Il s'intéresse à la communication scientifique et à l'histoire des sciences depuis longtemps. Après plusieurs années de recherche, il a publié en 2020 aux éditions du Septentrion l'histoire du Laboratoire de Montréal, un laboratoire nucléaire secret établi à Montréal durant la Deuxième Guerre mondiale, sous le titre Montréal et la bombe. Son livre a été traduit en anglais et publié par Baraka Books en octobre 2021.