Lauréats

La bourse Fernand-Seguin a été créée en 1981 pour promouvoir la relève en culture scientifique. Les nombreux lauréats de la bourse font maintenant partie d'une grande famille. 

La grande majorité des lauréats ont poursuivi leur carrière en communication scientifique. Ils jouent aujourd'hui un rôle important sur la scène de la communinication scientifique québécoise et canadienne. On les retrouve dans des postes d'importance en muséologie, à l'écrit, à la télé, à la radio.

« Sésame,	ouvre-toi! Les	portes	des	rédactions	de	magazines	sont	souvent	aussi	difficiles	à	ouvrir	que	 des	coffres	forts,	dont	seuls	quelques	initiés	connaissent	la	combinaison.	Comment	l’obtenir	à	notre	 tour?	Avec	la	Bourse	Fernand-Seguin.	Après	avoir	réalisé	mes	stages	à	Québec	Science et	à	l’Agence	 Science-presse,	j’étais	certaine	de	vouloir	continuer	en	journalisme	scientifique.		 J’ai	donc	 téléphoné	 aux	Débrouillards et	grâce	à	la	mention

Anciens lauréats

 

2016

Lauréate : Laurie Noreau - Génétique sur mesure >>>

Prix de la relève : Miriane Demers-Lemay - Les architectes du minuscule. Quand les chimistes construisent des édifices de molécules >>>

2015

Lauréat : Renaud Manuguerra-Gagné -  Les souvenirs dans la peau >>>

Prix de la relève : Camille Martel - Un air qui déjoue l'oubli! >>>

2014

Lauréate : Marianne Desautels - De minuscules grands oubliés >>>

2013

Lauréate : Anabel Cossette Civitella est aussi lauréate de la bourse AJIQ-Devoir - Machine cherche cerveau >>>
Prix de la RelèveAlexandre Guertin-Pasquier est coordonnateur aux affaires publiques, communications et événements à l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) Une impression de science-fiction >>>

2012

Lauréat : François Van Hoenacker - Lorsque le logo de la CAQ goûte...le sorbet au litchi ! >>>
Prix de la Relève : Amélie Casgrain - Accord mets et gènes : Personnaliser son alimentation peut-il assurer sa santé ? >>>

2011

Lauréat : Benjamin Tanguay est journaliste scientifique pigiste. Il fait aussi de la recherche télé pour le Code Chastenay et des émissions de Pixcom. - L'homme qui plantait des neurones >>>
Prix de la Relève : Viviane Desbiens - Le cochon à son meilleur pour votre moteur >>>

2010

Lauréat : Marc-André Sabourin a créé Inouï et est journaliste indépendant. Il pige notamment pour L'actualité où il tient un blogue sur la vie numérique - Un traitement sous tension >>>
Prix de la Relève : Bouchra Ouatik est journaliste à Radio-Canada Manitoba - La face cachée de la mine >>>

Boursiers réunis pour les 30 ans de la bourse Fernand-Seguin

Photo : Anciens lauréats de la bourse réunis pour célébrer ses 30 ans en 2011.

2009

Lauréat : Mathieu Gobeil est journaliste à Radio-Canada. Des parasites plein les oreilles >>>
Prix de la Relève : Nathalie Vigneault - L'envers du plastique biodégradable >>>

2008

Lauréat : Martin Primeau est journaliste pigiste. Il écrit notamment pour La Presse et est journaliste au Code Chastenay. - Auprès de mon arbre, je roulais heureux >>>
Prix de la Relève : Marie-Ève Paradis a co-fondé le magazine Planète F. - Guiyu, champion mondial de la toxicité >>>

La bourse Fernand-Seguin, c'est un tremplin fantastique pour quiconque souhaite mettre le pied dans le monde de la communication scientifique. Elle donne la chance de s'exposer à toutes les formes de communication (médias, écrits et électroniques), mais permet avant tout de rencontrer des gens d'expérience dans le milieu. C'est une opportunité en or pour celui qui veut faire ses premières armes dans le métier.

2007

Lauréat : Sébastien Landry - Le Bangladesh et l'eau du diable >>>
Prix de la Relève : David Massé - Niveau d'alerte : Naturel. Les secrets des cellules NK >>>

2006

Lauréate : Marie-Hélène Croisetière est rédactrice en chef de Quatre-temps, le magazine des Amis du Jardin Botanique de Montréal - Parole de plante >>>
Prix de la Relève : Thomas Gervais est professeur adjoint à l'école Polytechnique de Montréal - Le médecin et le plombier lilliputien >>> 

« La	 Bourse	 Fernand-Seguin	 m'a	 donné	 les	 moyens	 de	 réaliser	 un	 rêve	 que	 je	 caressais	 depuis	 l'enfance:	 combiner	 les	 sciences	 et	 les	 lettres	 en	 un	 seul	 métier.	 Pour	 les	 gens	 comme	 moi,	 qui	 possèdent	 une	 éducation	 strictement	 scientifique	 mais	 qui	 aiment	 écrire,	 il	 s'agit	 d'une	 des	 plus	 belles	 portes	 d'entrées	 dans	 le	 milieu	 journalistique	 au	 Québec.	 Je	 suis	 très	 reconnaissant qu'elle	 existe	et	lui	souhaite	longue	vie. »

2005  Lauréate : Binh An Vu Van est journaliste scientifique indépendante. Elle est journaliste au Code Chastenay, écrit notamment pour Québec Science et est chroniqueuse à ICI Radio-Canada Première - Les sols du toit du monde menacés >>>

Prix de la Relève :  François-Nicolas Pelletier est chargé, recherche et vulgarisation au Centre des sciences de Montréal. Immortels ? >>>

2004

Lauréate :  Raphaëlle Derome est journaliste scientifique indépendante. Un frigo silencieux... à 185 décibels ! >>>
Prix de la Relève : Mélanie Robitaille est coordonnatrice de publications en environnement au gouvernement du Québec. De l'avenir pour les tueurs en série >>>

2003

Lauréat :  Philippe Mercure est journaliste à La Presse. Dans les coulisses de l'infiniment bref >>>
Prix de la relève: Sara-Ève Tremblay. La mémoire est nez >>>