Bourse Fernand-Seguin


Bourse Fernand-Seguin

Le jeudi 14 juin 2018

Bourse Fernand-Seguin 2018 : deux nouveaux lauréats

L’Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS) et Radio-Canada sont fiers d’annoncer les lauréats 2018 de la bourse Fernand-Seguin, l’une des plus prestigieuses bourses pour la relève en journalisme scientifique au Canada. Audrey-Maude Vézina et Gabriel Laurin remportent respectivement le premier prix et le prix de la relève. D’une valeur totale de 25 000 $, les stages assortis à la bourse offriront aux deux lauréats un remarquable tremplin pour lancer leur carrière en communication scientifique.

« Par les stages qu’elle leur offre, la bourse Fernand-Seguin permet aux lauréats de faire une entrée privilégiée dans le milieu journalistique auprès de médias connus et reconnus. À titre de partenaire principal de la bourse, Radio-Canada est heureuse d’ouvrir ses portes à Madame Vézina et à Monsieur Laurin, à qui elle promet une expérience riche et unique! », affirme Hélène Leroux, rédactrice en chef des émissions Découverte et La semaine verte.

Le premier prix de la bourse Fernand-Seguin est décerné à Audrey-Maude Vézina pour son article intitulé « Cancer du sein : Enfin, un dépistage en fonction du risque et non de l’âge! ». Étudiante à la maîtrise en communication publique et au microprogramme en communication et journalisme scientifiques de l’Université Laval, Madame Vézina recevra une bourse d’une valeur de 17 000 $, comprenant notamment huit mois de stages, donttrois mois à l’émission Découverte d’ICI Radio-Canada Télé. S’ajoutent un stage d’un mois au quotidien La Presse ainsi que deux stages d’un mois auprès de deux partenaires québécois de la bourse. Le premier prix inclut également un stage de deux mois en France auprès d’un média ou d’une institution de culture scientifique.

Cliquez ici pour lire l’article

De gauche à droite : 
Charles Tisseyre et Hélène Leroux de Radio-Canada, Audrey-Maude Vézina, Florence Béranger du Consultat général de France à Québec, Mathieu Perreault de La Presse et Stéphanie Thibault, présidente de l’ACS.

Crédit photo : Hombeline Dumas, 2018

Le prix de la relève est décerné à Gabriel Laurin pour son reportage audio « L'algorithme : le meilleur ami de l'être humain! ». Finissant à la maîtrise en science politique de l’Université de Montréal, Monsieur Laurin bénéficiera d'une bourse d’une valeur de 8 000 $, incluant entre autres quatre stages d’une durée d’un mois auprès de partenaires québécois de son choix.

Cliquez ici pour entendre le reportage

De gauche à droite : 
Charles Tisseyre et Hélène Leroux de Radio-Canada, Gabriel Laurin, Florence Béranger du Consultat général de France à Québec, Mathieu Perreault de La Presse et Stéphanie Thibault, présidente de l’ACS.
Crédit photo : Hombeline Dumas, 2018

Partenaires

« Je remercie chaleureusement tous les partenaires de la bourse Fernand-Seguin », rappelle Stéphanie Thibault, présidente de l’ACS, « qui contribuent au développement d’une relève apte à communiquer la science avec passion et compétence et qui, ce faisant, contribuent aussi à la promotion de la culture scientifique au sein de notre société. »

Outre Radio-Canada, l’ACS remercie Merck Canada, La Presse, les Fonds de recherche du Québec, la Caisse Desjardins du Quartier-Latin de Montréal et le Consulat général de France à Québec de leur soutien financier. L’ACS remercie également les médias et organismes d’accueil et de diffusion de la bourse, soit l’Agence Science-Presse, l’ACFAS, CRÉO, la Maison des étudiants canadiens ainsi que les magazines Curium, Les Débrouillards, Nature Sauvage, Québec Oiseaux et Québec Science.

À propos de la bourse Fernand-Seguin

La bourse Fernand-Seguin a été créée en 1981 à la mémoire du premier vulgarisateur scientifique à la radio et à la télévision de langue française au Canada, dont le talent et la passion pour les sciences ont marqué toute une génération. L’ACS, Radio-Canada et leurs partenaires sont fiers de lui rendre hommage chaque année par la tenue de ce concours. De nombreux lauréats occupent aujourd’hui des postes clés en journalisme scientifique et en culture scientifique, ce qui atteste l’impact de ce concours pour la diffusion des sciences au Québec.

Pour en savoir plus sur la bourse

 

> Retour à la liste des nouvelles