Congrès 2018 de l'ACS / Du nouveau!


Congrès 2018 de l'ACS / Du nouveau!

Du 25 mai 2018 au 26 mai 2018

L'anatomie de l'intelligence artificielle

25 mai au Centre des sciences de Montréal
26 mai au Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS
  
L’Association des communicateurs scientifiques du Québec propose à ses membres et aux professionnels de la culture scientifique deux jours de congrès sur un sujet d’actualité, l’intelligence artificielle. Alors que les investissements en recherche dans ce domaine connaissent une croissance fulgurante, que savons-nous de cette science et de la « révolution » qu’elle annonce?
 
Afin de relayer les avancées de l’intelligence artificielle et d’en assurer la maîtrise des concepts par différents publics, il faut d’abord la comprendre, soupeser les espoirs et les craintes qu’elle suscite et identifier les enjeux qu’elle sous-tend. En somme, il faut la « disséquer » ! C’est à un rassemblement d’experts en intelligence artificielle que sont donc conviés journalistes, animateurs culturels, relationnistes et autres acteurs passionnés de diffusion et de culture scientifiques.


Seront des nôtres :
  • des représentants du milieu montréalais de l’intelligence artificielle, dont Philippe Beaudoin (Element AI), Yves Jacquier (Ubisoft), Hugo Larochelle (Google Brain), Alexandre Le Bouthillier (Imagia) et Doina Precup (MILA)
  • des professeurs et chercheurs, dont Marc-Antoine Dilhac (Université de Montréal), Luc-Alain Giraldeau (directeur général de l’INRS) et Serge J. Larivée (Université de Montréal)
  • des journalistes et animateurs, dont André Bernard (émission Découverte), Matthieu Dugal et Catherine Mathys (émission La Sphère), Naël Shiab (L’Actualité) et Isabelle Vaillancourt
  • des créateurs, dont Nicolas Dickner et Angela Konrad
  • des animateurs et communicateurs scientifiques, dont Yasmin Ahmad et Lucie Luneau (Kids Code Jeunesse), Jean-Daniel Doucet et Marianne Bissonnette (Centre des sciences de Montréal), Evelyne Drouin (GenieMob) et Cassie Rhéaume (Mouvement montréalais les filles et le code)
  • des entrepreneurs en technologie, Colin Gallacher (Haply) et Laurent Maisonnave (Seevibes).

 

 Pour s'inscrire >>

 

PROGRAMME

Vendredi 25 mai, avant-midi
Pavillon Roger Gaudry de l’Université de Montréal
 
Dans le ventre du dragon – Visite d’un superordinateur à l’Université de Montréal
En partenariat avec Calcul Québec

Peu de gens savent que de puissants supercalculateurs se cachent derrière les travaux de plus de 2000 chercheurs et étudiants québécois de tous les domaines. Calcul Québec vous invite à une visite commentée privée du superordinateur de l’Université de Montréal. Vous y deviendrez un témoin privilégié de l’ensemble de la recherche qui s’y opère en direct, en plus de découvrir les dessous techniques de ces machines hors du commun. Cette activité pré-congrès est réservée aux membres de l'ACS. Pour s’inscrire >>

Vendredi 25 mai, après-midi
Centre des sciences de Montréal


De HAL 9000 À Her : l’intelligence artificielle dans la science-fiction
Première conférence d’ouverture

On dit de la science-fiction qu’elle reflète nos peurs et nos fantasmes. En matière d’intelligence artificielle, qui a vu juste, parmi les auteurs, et qui a (trop) extrapolé? À partir d'extraits d’œuvres bien connues, les conférenciers analyseront la « réalité » de la science-fiction et s’interrogeront sur l’impact des représentations culturelles dans les débats actuels.

L’intelligence artificielle pour les nuls
Deuxième conférence d’ouverture

Qu'est-ce qui explique l’explosion de l’intelligence artificielle ces dernières années? Qui sont les nombreux joueurs – autant privés que publics – qui forment l’écosystème de l’intelligence artificielleau Québec, en pleine croissance? Et quelle est la véritable place de la Belle Province à l’échelle internationale? De grandes questions auxquelles des acteurs du milieu répondront.

PEUR? ESPOIR? L’intelligence artificielle entre l’enthousiasme et l’inquiétude
Bar des sciences animé par Matthieu Dugal, émission La Sphère

De solution universelle à menace ultime pour l’espèce humaine, l’intelligence artificielle soulève autant d’espoirs que de peurs. Certains mettent de l’avant son potentiel bénéfique, d’autres s’inquiètent de ses dérives potentielles. La « vraie » question au cœur de ce bar des sciences, celle dont nous attendons impatiemment la réponse : à qui profiteront (vraiment) les avancées de l’intelligence artificielle? 

Remise des prix 2018 de l’ACS
Cérémonie animée par Charles Tisseyre, émission Découverte

Dévoilement des lauréats 2018 debourse Fernand-Seguin, des prix Hubert-Reeves et du prix Thérèse-Patry, dont c’est la première édition.

Samedi 26 mai, toute la journée
Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS

 

Petit déjeuner offert par Element AI

Fondée à Montréal par Jean-François Gagné, entrepreneur aguerri et Yoshua Bengio, chercheur de premier plan en intelligence artificielle, Element AI est à l’avant-garde d’un univers où l’intelligence artificielle sera au premier plan, transformant les plus importants travaux de recherche en intelligence artificielle à l’échelle mondiale en applications transformatrices. Venez découvrir le Mur.AI et ses usages ludiques!

L’intelligence artificielle et le journalisme scientifique : apports et impacts
Atelier

Faut-il craindre la rédaction automatique, qui menacerait le métier de journaliste? Ou, au contraire, faut-il espérer que de nouveaux outils issus de l’intelligence artificielle puissent rendre la pratique du journalisme plus performante? Et, dans ce débat, y a-t-il une réalité propre au journalisme scientifique?

Réseaux sociaux : l’intelligence artificielle cachée
Atelier

L’intelligence artificielle est déjà à l’œuvre! Contrairement aux anciens médias de masse, qui présentaient la même information à tous, les moteurs de recherche, applications et réseaux sociaux qui sont alimentés par l’intelligence artificielle visent à personnaliser les résultats présentés aux utilisateurs. Quelques clés pour décoder le fonctionnement du deus ex machina.

Codage 101 : activités pratiques en éducation à la programmation
Atelier

Avant de performer en intelligence artificielle, il faut apprendre et maîtriser les bases de la programmation. Que peuvent faire les organismes de culture scientifique pour promouvoir cette nouvelle littératie informatique? Exemples d'organismes et de services dont tous pourront s'inspirer.

L’intelligence artificielle dans les classes : enjeux et collaborations
Atelier

Comment définir le cadre dans lequel l’intelligence artificielle pourra s'épanouir au sein de l'éducation ? Quelles sont les dérives possibles de cette technologie ? On discutera, dans cet atelier, des enjeux de l’intelligence artificielle dans le milieu de l'éducation et des collaborations fructueuses qui peuvent en découler.

L’intelligence artificielle modifiera-t-elle la façon dont on fait la science?
Atelier

Nul doute que l’intelligence artificielle puisse intervenir dans le traitement et l’analyse des données. Mais l’intelligence artificielle pourrait-elle, plus globalement, générer de nouvelles questions de recherche? Ou permettre des percées dans des domaines fondamentaux, comme les mathématiques ou la logique? Et dans les sciences sociales, y voit-on des usages annonciateurs de recherches inédites?

Vulgariser l’intelligence artificielle : les bons coups et les embûches
Atelier

Plusieurs salles de rédaction ont préparé des dossiers sur l’intelligence artificielle dans la dernière année : quelle a été leur approche? Quels ont été les défis qu’elles ont dû surmonter et réussites dont elles sont fières? On se demandera, dans cet atelier, comment il est possible de vulgariser un sujet aussi complexe pour le grand public et, pourquoi pas, pour les enfants.

Les nouveaux métiers de l’intelligence artificielle… et ceux qui vont disparaître
Atelier

Avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, on entend souvent dire que tous les emplois sont condamnés à disparaître, à plus ou moyen terme. Le point de vue contraire s’affirme aussi, alors qu’on nous dit que l’intelligence artificielle n’aura pas un impact plus dévastateur sur le marché du travail que les autres transitions technologiques du xxe siècle. Faisons le portrait de la situation, en s’interrogeant notamment sur les métiers de la communication.

L’intelligence artificielle versus l’intelligence naturelle
Atelier

Définir l’intelligence artificielle n'est pas simple, en bonne partie parce qu'on n'arrive pas bien à définir l'intelligence elle-même. Cet atelier permettra de voir ce que l’intelligence artificielle et l’intelligence naturelle ont en commun et ce qui les distingue. Les conférenciers les expliqueront et les compareront pour nous aider à nous y retrouver.

L’intelligence artificielle : les point de vue éthique et légal, la vie privée
Atelier

Description à venir

Les partenaires du congrès :

L’ACS remercie les organismes qui, jusqu’à présent, ont confirmé leur statut de partenaire officiel de l’événement :

Catégorie Argent :
Centre des sciences de Montréal
Fonds de recherche du Québec
Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia
 
Catégorie Bronze :
Element AI
Érudit
Calcul Québec

 

TARIF REGULIER
  • Congrès 2 jours : 150 $
  • 1 jour : 100 $
 
Tarif membre
  • Congrès 2 jours : 90 $
  • 1 jour :  65 $
 
Le billet comprend :

Vendredi 25 mai :
  • accès aux conférences
  • collations, café et rafraîchissements
  • accès à la cérémonie de remise de prix
  • cocktail dînatoire

 

Samedi 26 mai :
  • accès aux ateliers
  • collations, café et rafraîchissements
  • petit-déjeuner et repas du midià

 

Assemblée générale annuelle de l’ACS

Réservée aux membres de l’Association, l’assemblée générale annuelle de l’ACS se tiendra le samedi 26 mai, en matinée.

 

POUR S'INSCRIRE au congrès >> 

 

> Retour à la liste des événements